S’entraîner pour entraider: bilan de l’initiative

Dans le cadre du cours Le Web social (INF 6107) donné à la Téluq, les étudiants doivent monter une initiative sur Internet et la promouvoir en utilisant divers outils disponibles en ligne.  Dans mon cas, l’initiative, lancée à la fin juin 2010, consiste à encourager les gens à prendre part à des défis sportifs associés à des fondations caritatives, ce qui représente notamment une bonne source de motivation pour s’entraîner tout en contribuant à de nobles causes.

Composantes de l’initiative

L’initiative est intitulée S’entraîner pour entraider.  Elle est composée de trois éléments distincts.  Tout d’abord, un site Internet (http://sites.google.com/site/defissportifs/) a été développé sur Google Sites pour expliquer le concept, aborder l’importance de l’activité physique, donner des exemples de défis possibles et proposer une liste de défis à venir en 2010.  Les lecteurs sont d’ailleurs invités à laisser des commentaires s’ils connaissent des défis sportifs associés à des fondations caritatives n’apparaissant pas dans la liste (il y a une section « commentaires » sur la page Défis sportifs à venir et une adresse courriel a aussi été instituée spécialement pour l’initiative : entrainerentraider@gmail.com).

Outre le site Internet, le groupe S’entraîner pour entraider a été créé sur Facebook afin de regrouper au même endroit des gens ayant un intérêt pour l’initiative.  Le but est entre autre d’échanger sur les défis auxquels chacun participe, de promouvoir des causes ou de faire des mises à jour sur de nouveaux défis proposés.

Enfin, la catégorie S’entraîner pour entraider – Défis sportifs a été ajoutée à ce blogue (L’univers de Charles Pauzé).  Lorsque des mises à jour sont effectuées sur le site, un billet est rédigé à cet effet.  Puisqu’il est possible de suivre le blogue via un fil RSS et que les billets sont automatiquement affichés sur Facebook grâce à l’outil RSS Graffiti, il est ainsi plus facile d’informer les gens intéressés par l’initiative.  Des articles sur les défis auxquels je prends part et sur mes expériences personnelles seront également publiés en temps et lieu.

Activités menées

Plusieurs actions ont été entreprises au cours des dernières semaines afin de faire connaître l’initiative.  Voici un bref résumé de ce qui a été fait, en ordre chronologique :

Activités initiales

  1. Mise en ligne du site S’entraîner pour entraider: Le site a été développé sur Google Sites.
  2. Promotion du site sur Facebook: Un lien vers le site a été inséré sur Facebook pour permettre à mes amis de prendre connaissance de l’initiative.  L’illustration ci-dessous montre le message qui a été laissé :
  3. Création du groupe S’entraîner pour entraider et envoi d’invitations à mes amis sur Facebook: Ce groupe réuni tous les gens intéressés par l’initiative au même endroit.  De plus, lorsqu’un contact joint le groupe, ses contacts à lui sont informés, ce qui permet d’atteindre un plus grand bassin de gens.
  4. Rédaction d’un billet sur le blogue L’univers de Charles Pauzé pour présenter l’initiative: Tous les lecteurs qui consultent le blogue sont susceptibles de naviguer dans la catégorie S’entraîner pour entraider.
  5. Capture du lien du site sur Diigo: Cela a permis de promouvoir l’initiative auprès des étudiants du cours et des autres internautes qui pourraient consulter mon profil sur Diigo.  L’image ci-dessous est une copie du lien partagé
  6. Envoi d’un courriel à mes contacts n’étant pas sur Facebook: Puisque certains de mes contacts n’ont pas de compte sur Facebook, un courriel leur a été envoyé pour les inviter à consulter le site

Activités visant à augmenter les statistiques de fréquentation

Après une semaine, les statistiques de fréquentation n’étant pas très concluantes, d’autres activités ont été conduites.

  1. Rédaction d’un billet indiquant que l’événement J’ai vaincu mon Everest aurait bel et bien lieu en 2010: Après avoir contacté la Fondation du cancer du sein du Québec à quelques reprises, puisqu’aucune mention pour l’événement 2010 n’était inscrite sur son site Internet, on m’a confirmé qu’il aurait lieu en septembre et que j’étais informé en grande primeur.  Je n’ai donc pas manqué l’occasion de partager cette nouvelle sur mon blogue, sur Facebook et sur Diigo.
  2. Création d’un blogue sur le site RDS.ca (Réseau des sports) et rédaction d’un billet pour promouvoir l’initiative: Le site Internet du Réseau des sports est très achalandé et une section est dédiée aux internautes désireux de rédiger des blogues traitant de sports.  J’ai donc créé un blogue qui m’a permis de parler de S’entraîner pour entraider.
  3. Création d’un compte Twitter et envoi de messages (tweets) incluant le lien du site S’entraîner pour entraider: Au total, quatre messages ont été publiés.
  4. Référence à l’initiative S’entraîner pour entraider dans un billet traitant d’un autre sujet: Le 16 juillet dernier, j’ai fait référence à l’initiative lors de la rédaction du billet Sur Facebook, malgré moi…, ce qui a peut-être incité des lecteurs à consulter la page.
  5. Réplique à un article du journaliste Frédéric Plante de RDS.ca: Frédéric Plante rédige fréquemment des billets traitant d’événements sportifs impliquant des athlètes amateurs.  Dans son billet La grande traversée, il était question d’un homme qui traverse le Québec à la course à pied pour amasser des fonds pour le cancer.  J’ai donc saisi l’opportunité en faisant allusion à mon initiative.  Voici une copie du commentaire laissé :

Analyse des statistiques de fréquentation

Après quatre semaines d’activités, les statistiques du site principal se résument comme suit (provenance : Google Analytics):

  • 65 visites
  • Temps moyen de 3:28
  • Taux de rebond de 18,46%
  • 252 pages vues
  • 3,88 pages par visite
  • 39 visiteurs uniques

La courbe ci-dessous démontre la fréquence des visites pour la période du 25 juin au 25 juillet 2010.

Nous constatons que la période de pointe se situe au début juillet, c’est-à-dire au moment où l’initiative a été lancée.  Par la suite, les visites ont été relativement stables jusqu’au 23 juillet, moment où j’ai laissé un commentaire sur le billet du journaliste Frédéric Plante (1933 personnes ont lu le billet en trois jours, ce qui offre une belle visibilité à mon commentaire).

En ce qui concerne la provenance géographique des visiteurs, bien que le site ait été promu uniquement au Québec, puisque les défis sportifs proposés sont tous dans cette province et qu’il serait surprenant que des gens de l’étranger se déplacent pour les réaliser, les 65 visites sont tout de même réparties dans trois pays : Canada (2 visites en Ontario, 61 au Québec, majoritairement à Outremont et Montréal), États-Unis (1 visite en Californie) et Allemagne (1 visite à Wolfsburg, 3 pages consultées pour un temps de 20:35…étonnant!)

Parmi les 65 visiteurs, 43,08% ont accédé directement au site (trafic direct), alors que 56,92% proviennent de sites de référence.  Le tableau suivant démontre cette répartition plus en détails (nous voyons que le site de référence le plus bénéfique est Facebook) :

Enfin, le tableau qui suit représente le classement en ordre décroissant des pages visitées sur le site :

Sans surprise, la page d’accueil est la plus visitée, suivie de celle présentant les défis sportifs à venir, l’essence même du site.

Il est intéressant de jeter brièvement un œil sur les statistiques de visites des autres outils utilisés pour promouvoir l’initiative.  Dans certains cas, même si les visiteurs n’ont pas consulté le site principal, ils ont tout de même pu prendre connaissance de son existence et surtout, du message transmis.

  • Catégorie S’entraîner pour entraider du blogue L’univers de Charles Pauzé : 6 visites (notons que les articles sont entièrement publiés sur la page d’accueil lors de leur rédaction, donc les lecteurs peuvent les lire sans cliquer directement sur le lien du billet)
  • Groupe Facebook : 13 abonnés
  • Billet sur mon blogue RDS.ca : 51 visites

Facteurs qui ont pu aider ou nuire à l’initiative

Évidemment, 65 visites en un mois, ce n’est pas énorme, mais c’est un début!  Je prends de plus en plus d’expérience avec le web social et je suis convaincu que si je refaisais l’exercice pour un mois supplémentaire, le nombre de visites augmenterait considérablement.  Tout d’abord, je ne suis pas une personne qui insiste beaucoup de nature.  J’aurais pu opter pour une stratégie plus agressive sur Facebook, c’est-à-dire publier le lien à plusieurs reprises, à intervalles de quelques jours.  Ensuite, j’ai réalisé, lors de la dernière semaine, que le fait d’utiliser des sites très achalandés comme RDS.ca constituait une excellente source de visites potentielles.  Il faudrait donc que je sois plus actif à ce niveau.  J’aurais également pu tenter ma chance directement auprès des fondations caritatives afin qu’elles inscrivent le lien de mon initiative sur leur site.  Après tout, je les aide à trouver des donneurs!  Enfin, je crois que Twitter est un excellent outil, mais je ne l’ai pas réellement exploité.  Mon compte est ouvert depuis seulement une semaine (au moment de rédiger ce bilan) et mon seul abonné est Lonely Planet.  Je n’ai pas eu le temps de déterminer comment faire pour mieux exposer mes tweets.

En revanche, le fait de lancer mon initiative sur Facebook a grandement aidé.  Cela a donné beaucoup de visibilité.  De plus, tel que mentionné dans le paragraphe précédent, j’ai réalisé à quel point il pouvait être bénéfique de montrer ma présence sur les sites achalandés.  Le nombre de visiteurs a grimpé de dix, seulement deux jours après avoir laissé un commentaire sur un billet du journaliste Frédéric Plante.

Conclusion

Pour terminer, même si l’initiative S’entraîner pour entraider a été lancée dans le cadre d’un cours universitaire, je dois admettre que j’ai eu beaucoup de plaisir à la monter et à voir l’évolution du nombre de visiteurs.  De plus, étant une personne qui adore participer à des défis sportifs pour appuyer des causes, j’ai l’intention de poursuivre la mise à jour du site.  Si je peux encourager seulement une personne à réaliser un défi, je pourrai dire que l’initiative a sa raison d’être.

Publicités
Cet article, publié dans S'entraîner pour entraider - Défis sportifs, Web social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s