LinkedIn: le Facebook des professionnels?

Depuis que je m’intéresse davantage au web social, je dois admettre que ma façon de percevoir et d’utiliser Internet a beaucoup changé.  Suite à mon dernier billet intitulé Initiation à MySpace, j’ai poursuivi mes recherches sur les différents réseaux sociaux populaires.  Voilà que je suis tombé sur LinkedIn, un site beaucoup plus sérieux que Facebook ou MySpace dans sa raison d’être, mais combien utile!  Certains diront peut-être qu’il était temps que je le découvre, ayant une formation en gestion et étant supposé être conscientisé sur l’importance de bien gérer son réseau professionnel, mais il n’est jamais trop tard pour évoluer!  Alors, en quoi consiste LinkedIn?

LinkedIn vise à optimiser le réseau professionnel de l’utilisateur et son objectif se résume en trois grands volets:

  1. Reprendre contact: permet de retrouver d’anciens collègues ou camarades d’études
  2. Mousser une carrière: facilite la recherche d’emplois et d’opportunités d’affaires
  3. Consulter des experts: des milliers d’experts sont inscrits sur le site, il est donc possible d’entrer en contact avec eux

En fait, LinkedIn ressemble à tout autre réseau social, en ce sens que l’utilisateur crée son profil, ajoute des contacts à sa liste et discute avec eux au besoin.  La différence avec un site comme Facebook où l’on divulgue certains traits de sa vie personnelle (intérêts, passe-temps, situation amoureuse, etc.), le profil dans LinkedIn représente le cheminement professionnel de l’individu.  Le curriculum vitae peut même être inséré.

Sur le site, on indique que les principales fonctionnalités sont:

  • Gérer les informations rendues publiques sur vous en tant que professionnel
  • Trouver des clients potentiels, des prestataires et des experts spécialisés qui sont recommandés et leur être présenté
  • Créer des projets et collaborer dessus, rassembler des données, partager des dossiers et résoudre des problèmes
  • Être trouvé pour des opportunités professionnelles et trouver des partenaires potentiels
  • Obtenir de nouvelles informations par le biais de discussions privées avec des professionnels partageant vos idées
  • Découvrir des relations internes qui peuvent vous aider à décrocher un travail et à préparer une proposition commerciale
  • Publier et distribuer des offres d’emploi afin de trouver les meilleurs candidats pour votre entreprise

Selon Wikipédia, la liste de contacts des utilisateurs représente des personnes qu’ils connaissent et avec qui ils n’hésiteraient pas à faire des affaires.  Dans le billet LinkedIn, pour construire votre réseau professionnel, on mentionne que pour les membres, le site est un outil de gestion de réputation en ligne et de branding personnel.  L’auteur résume bien le fonctionnement du site:

  • Lorsque vous devenez membre, vous pouvez créer un profil qui résume votre expertise et vos accomplissements professionnels.  Vous pouvez ensuite former des liens durables en invitant des relations que vous estimez à adhérer à Linkedln et à se connecter avec vous. Votre réseau se compose de vos relations, des relations de vos relations et des personnes qu’elles connaissent, ce qui vous lie à un nombre élevé de professionnels et d’experts qualifiés.

Pour bien optimiser l’usage du site, des conseils très intéressants sont donnés dans le billet 8 trucs pour développer vos affaires via LinkedIn.  L’auteure mentionne qu’il ne suffit pas simplement de collectionner les contacts et d’attendre qu’il se passe quelque chose, car vous pourriez être déçus.  Il faut également être actif et investir un peu de son temps.  Puisque les trucs sont déjà très bien synthétisés, je me permet de les copier intégralement (pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter l’article):

  1. Établissez d’abord votre stratégie. Déterminez qui sont vos clients potentiels et les partenaires que vous recherchez.  Par la suite, rédigez votre profil en fonction de leurs besoins.
  2. Pensez aux 4C suivants : campagne, contacts, confiance, crédibilité. Votre profil est votre principal outil de promotion, utilisez-le comme clé principale de votre campagne LinkedIn.  Le but de vos efforts sociaux est de favoriser une interaction avec vos clients et partenaires potentiels.  Assurez-vous donc que votre profil les interpelle et les incite à entrer en contact avec vous.  Enfin, sur le web, tout est une question de crédibilité, donc de confiance.  Utilisez donc la fonction de recommandation professionnelle pour rassurer votre public.
  3. Personnalisez votre présence. Votre signature de courriel et vos badges personnalisés sont des outils efficaces qui sont faciles à créer.
  4. Élargissez votre réseau. Invitez vos contacts d’affaires, vos collègues de travail et vos anciennes connaissances d’études.  L’objectif est de profiter de leur réseau!  Vous pouvez bénéficier d’une communauté élargie de millions de personnes en bâtissant un réseau d’une centaine de contacts seulement!
  5. Faites partie de groupes ciblés. Adhérez à des groupes en fonction de vos objectifs d’affaires et invitez les membres de ceux-ci à joindre votre réseau.
  6. Cherchez et trouvez vos contacts professionnels potentiels. Fouillez votre réseau élargi à la recherche des clients potentiels et des partenaires qui peuvent faire avancer votre entreprise ou votre carrière.  LinkedIn vous permet de filtrer et de sauvegarder vos recherches.  Il agit également comme un CRM (Customer Relationship Management) puissant pour gérer vos contacts.
  7. Communiquez, interagissez, réseautez. C’est maintenant le temps d’entrer dans la danse.  Trouvez des raisons et des occasions pour susciter la discussion sur des sujets que vous maîtrisez et qui intéressent vos cibles.  En créant du contenu ou en participant activement à des groupes de discussion, vous vous positionnez comme un membre utile qui agit à titre de référence.  Trouvez finalement des façons originales de venir en aide aux membres de votre réseau au lieu de les solliciter directement avec vos produits et services.
  8. Donnez au suivant… et récoltez au tournant! Les médias sociaux proposent une nouvelle voie de développement d’affaires, mais il s’agit d’une approche radicalement différente des anciennes méthodes axées sur l’offre. Aujourd’hui, il faut donner pour recevoir… Aidez d’abord et récoltez ensuite!

LinkedIn, qui a été lancé en 2003, totalisait près de 65 millions de membres à travers le monde en avril 2010 et 70 millions en juin (Wikipédia).  Nous pouvons donc constater qu’il est en pleine expansion.  Contrairement à un site comme MySpace qui a été détrôné par Facebook, un concurrent direct qui s’est mieux ajusté au marché, LinkedIn vise un secteur plus spécialisé, ce qui en fait présentement un pionnier des réseaux professionnels.  Avec une augmentation de 5 millions de membres en l’espace d’un trimestre, nous n’avons certainement pas fini d’en entendre parler!

Un site comme LinkedIn est très intéressant pour les professionnels qui veulent se construire un réseau.  Il permet de dissocier les amis que l’on trouve sur des sites comme Facebook des contacts d’affaires qui n’ont pas nécessairement besoin (et envie) de savoir que vous étiez dans une fête arrosée la semaine dernière!  Le fondateur de LinkedIn, Reid Hoffman, a fait une citation plutôt cocasse qui illustre bien cette situation: « MySpace, c’est le bar, Facebook, c’est le barbecue au fond du jardin, et LinkedIn, c’est le bureau. »  Ainsi, ceux qui utilisent Internet seulement pour le divertissement n’ont pas de réel intérêt à opter pour LinkedIn.  Toutefois, je crois que le site n’est pas encore très connu, malgré ses 70 millions de membres.  D’après-moi, les gens s’en servent davantage pour se chercher un emploi que pour bâtir un réseau professionnel solide.  Une fois l’emploi trouvé, ils n’y retournent pas.  Ils s’en servent ainsi comme complément à des sites comme Jobboom, Monster ou Workopolis.  Je serais d’ailleurs curieux de savoir combien de mes collègues, ayant un emploi permanent, possèdent un compte sur LinkedIn.  Le nombre ne doit pas être trop élevé… Ce sera aux dirigeants de s’assurer que les fonctionnalités de leur site sont bien comprises, peut-être grâce à plus d’efforts marketing.  Il ne faut pas oublier non plus que les gens sont probablement plus enclin à converser pour le plaisir avec des amis sur une base régulière qu’à discuter sérieusement avec des contacts pouvant peut-être devenir salutaires au niveau professionnel.

Le potentiel est néanmoins immense et je n’hésiterai pas à m’ouvrir un compte.  Qui sait où peut nous mener notre réseau?  Comme on dit, on provoque sa chance, alors aussi bien profiter de tous les outils mis à notre disposition.  Si je tombe sur une opportunité d’affaires incroyable grâce à mon réseau sur LinkedIn, je serai bien content de l’avoir bâti!

Publicités
Cet article, publié dans Web social, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s